PARTAGER

Lundi dernier ont eu lieu les conférences Habitat organisés par l’Onu à Quito (Equateur), à cette occasion Emmanuelle Cosse, qui représentait la France, a défini trois priorités dans son discours :

« La lutte contre la pauvreté et l’exclusion urbaine : le défi est immense »

La France s’est pleinement engagée dans cette dynamique participative. En effet la lutte contre la pauvreté urbaine est placée au cœur de leur « Nouvel Agenda Urbain ».

Selon la Ministre du logement Française le défit est immense ; selon les estimations près de 2 milliards d’individus pourraient vivre en bidonville d’ici à 2020…

« La transition écologique et énergétique »

La seconde priorité consiste à protéger les ressources naturelles des territoires. La France se réjouie encore une fois de la pleine prise en compte du défi climatique dans leur conception d’habitat.

« La promotion d’un urbanisme démocratique et citoyen»

Cette promotion prône la fabrication de ville pour et avec ses habitant.

L’objectif de ces conférences : mettre en place une stratégie pour faire en sorte que les villes soient durables, productives, inclusives et solidaires